Reprise voiture : votre guide pratique

Reprise voiture : votre guide pratique

10 septembre 2019 Non Par Adrien

La reprise d’une voiture est une transaction automobile très courante. Puisque la plupart des Français ont tendance à remplacer leur voiture tous les 5 ans en moyenne, le meilleur moyen de se débarrasser de son ancienne voiture et d’en avoir une autre de façon économique c’est de passer par la reprise. En effet, c’est une option plus pratique qui prend moins de temps que la vente d’une voiture avant d’en racheter une autre. Différentes modalités sont disponibles et nécessaires à savoir si la reprise d’une voiture vous intéresse.

La reprise de voiture par un professionnel automobile

La reprise consiste à céder son ancien véhicule et de l’échanger contre un autre neuf ou occasion, mais de gamme supérieure. La première option consiste à la revendre auprès d’un professionnel automobile : un concessionnaire, un mandataire auto, un agent mono et multimarques. C’est l’issu le plus pratique et le plus prisé pour l’instant puisqu’il génère de nombreux avantages. Vous pouvez avoir l’estimation de la valeur de votre automobile en effectuant la demande gratuitement sur le site du concessionnaire en question. Si le prix donné vous convient, ces professionnels se chargent de toutes les démarches administratives et s’assurent également que vous bénéficiez une prime d’assurance. Cela vous permet également de profiter d’une remise sur la nouvelle voiture que vous souhaitez acquérir.

Le montant selon l’argus dans la reprise voiture

On entend souvent cette expression dans l’achat d’une voiture avec reprise. Il s’agit d’estimer le prix d’une voiture selon sa valeur marchande, mais pas de la valeur initiale d’acquisition. Ce montant n’est conclu qu’à la livraison du nouveau véhicule ou au plus tôt lorsque la vente est contractuelle. La voiture faisant l’objet de la reprise doit passer par l’expertise d’un commercial du concessionnaire. Le calcul de la valeur de l’auto en question se fait en fonction de sa côte de l’argus. Souvent, une voiture reprise par un mandataire ou un professionnel est moins valorisée que lorsque vous vous chargez vous-même de la vente. Cependant, il faut savoir que s’occuper des paperasses n’est pas une chose facile, et si jamais il y a des défauts que vous avez dissimulés lors de la vente, vous risquez d’être poursuivi par le nouvel acquéreur, donc vous êtes obligés d’investir encore plus dans la réparation.

Comment elle se déroule ?

Comme expliquer précédemment, avant de procéder à la reprise voiture, le professionnel doit d’abord évaluer votre automobile. Si l’estimation proposée en ligne après avoir fait une bonne description de l’auto avec des photos illustratives vous convient, vous pouvez prendre rendez-vous pour qu’une expertise ainsi qu’un essai sur terrain se fasse. Une reprise peut être sèche c’est-à-dire que l’entreprise reprend juste votre voiture sans une obligation d’achat d’un autre. Le règlement se fait alors soit cash ou par virement selon le contrat. Elle peut également faire l’objet d’un achat d’une nouvelle voiture auprès du même concessionnaire, dont vous ne payez que la différence de prix entre la valeur du nouveau et celle de l’ancien. Une fois que l’échange sera conclu, la société reprend votre ancien véhicule et vous livre la nouvelle à domicile également.