Menu

Enlèvement d’épave gratuit : un atout pour l’écologie

0 Comment


En général, une voiture hors d’usage ou une epave représente un déchet dangereux ayant un impact sur l’environnement. À part l’encombrement apporté pour la circulation, ces épaves comportent des produits nuisibles à l’écosystème. De ce fait, leur enlèvement et leur destruction nécessitent l’intervention d’un professionnel comme l’epaviste.

Les épaves, que provoquent-ils pour l’écosystème ?

Même si un véhicule en circulation est considéré comme la source d’énormes pollutions, les épaves se trouvent en haut de la liste. D’après un epaviste expert, une voiture laissée à l’abandon dans un parking ou dans un jardin arrive à polluer deux fois plus la nature. Ainsi, la destruction de ces véhicules hors d’usage devient une obligation légale à laquelle le propriétaire doit se conformer. Cet acte reste un geste important envers la planète et l’environnement.

Cependant, l’enlèvement d’épave et sa destruction sont uniquement réservés à des professionnels. Selon le règlement établi par les autorités compétentes, seul un centre agréé vhu peut procéder au rachat epave et à sa destruction. En effet, ce type de centre a été habilité pour respecter les procédures techniques visant à se débarrasser de la pollution. Régis par une réglementation particulière, ces centres vhu assurent leurs prestations.

L’enlèvement d’épave et la dépollution, de quoi s’agit-il ?

.Pour jouir de l’efficacité de la procédure, l’enlèvement et la dépollution devront se faire en respectant des normes strictes. C’est pour cela que les centres agréés sont les seuls à pouvoir s’en occuper. La réglementation reste stricte à ce sujet et exige un recyclage jusqu’à 95% du véhicule. Le respect de ce pourcentage est indispensable puisqu’une auto qui n’a pas reçu les traitements nécessaires provoque de lourdes conséquences sur l’écosystème. Dépolluer consiste à enlever les pièces mécaniques réutilisables et libérer les fluides polluants tels que le carburant, l’huile ou le liquide de la batterie. Le centre dispose d’engin en charge de l’extraction et de la collecte de ces fluides pour éviter leur déperdition dans la nature. Concernant les pièces détachées, ce sont des composants du véhicule qui peuvent être récupérés et vendus à d’autres personnes. Après ces étapes, le reste de l’epave sera envoyé à la casse afin d’être broyé.